L’Addyi : une pilule pour booster la libido féminine

L’Addyi est l’unique médicament pour booster la libido des femmes qui ait été approuvée par la Food and Drug Administration (FDA). Mais ce médicament relativement nouveau sur le marché est livré avec de sérieuses questions quant à sa sécurité et son efficacité.

L’Addyi, ou scientifiquement appelé flibanserin, est appelé « Viagra féminin » par les blogueurs et la presse, car il sera utilisé pour traiter une faible libido chez la gente féminine.

Flibanserin-addyi-franceL’Addyi est donc utilisé pour soigner la diminution de l’envie ou du désir sexuel chez les personnes de sexe féminin qui ne sont pas passées par la ménopause et qui n’ont pas eu de baisse d’envie sexuelle par le passé. L’Addyi est destiné à être utilisé uniquement lorsque la faiblesse de l’appétit sexuel n’est pas causée par une condition médicale, un trouble mental, des problèmes relationnels, ou par l’utilisation d’autres médicaments. L’Addyi n’est pas non plus pour les celles qui sont déjà passées par la ménopause et n’est pas très conseillé pour les hommes.

Ce médicament est disponible par prescription médicale ; et la société pharmaceutique espère, sans aucun doute, qu’il sera aussi populaire et rentable que le Viagra l’ait été pour les hommes. Pourtant, jusqu’à présent, et ce depuis sa sortie en août 2015, l’Addyi ne rencontre pas le succès tant attendu.

Flibanserin-addyi-en-ligneL’une des causes de ce manque de popularité vient sans doute du fait que la FDA n’a approuvé l’Addyi qu’avec la restriction de sécurité selon lequel le médicament doit être vendu avec une boîte avertissant que le mélange de l’Addyi avec de l’alcool peut provoquer une chute mortelle de la tension artérielle.

Contrairement au Viagra, qui est pris « lorsque le moment est venu », l’Addyi doit être pris tous les jours. Si le Viagra fonctionne en augmentant le flux sanguin vers l’organe sexuel masculin ; l’Addyi tripote la chimie du cerveau, comme un antidépresseur. En outre, c’est un médicament psychiatrique.

La question qui se pose est alors évidemment : « est-ce que ça marche ? » Selon le fabricant du médicament, Valeant Pharmaceuticals, l’Addyi donnera à une femme une « expérience sexuellement satisfaisante (ESS) » de plus par mois. Oui, un seul. Voilà sans doute un autre frein à la popularité de ce produit. Parce que, est-ce que cela en vaut vraiment le coup de prendre une pilule tous les jours (et se priver d’alcool pour toujours) pour une seule relation sexuelle satisfaisante par mois ? La majorité des femmes répondra sans doute : « non ».


ban