L’andropause – doit-on avoir recours aux traitements de testostérone ?

L’andropause se définit comme étant l’ensemble des symptômes psychologiques et physiologiques qui apportent une baisse de testostérone chez l’homme vieillissant. Généralement, ces symptômes commencent progressivement vers la quarantaine et s’échelonnent sur une période de 5 à dix ans. Ces perturbations métaboliques coïncident souvent avec des changements dans la vie des hommes. 

Les hommes sont plus réticents à consulter pour leur santé que les femmes. Ils ont toujours de bonnes excuses pour ne pas voir un médecin et attendent d’être malade plutôt que d’y aller d’une façon préventive. Dans le cas de l’andropause, certains symptômes peuvent sembler banals mais pourraient être précurseurs de maladies plus graves. 

testostéroneLes signes et changements physiologiques et psychologiques qu’il faut prendre en ligne de compte sont nombreux. On distingue fréquemment chez l’homme en andropause, une augmentation ou dépôt de graisse autour de l’abdomen, une baisse de libido de paire avec une faible appétit sexuelle, dysfonction érectile, fatigue, perte d’énergie et même dépression. Des perturbations du sommeil et l’ostéoporose sont aussi des signaux qu’il ne faut pas passer sous le silence. 

L’andropause qui ne fait pas l’objet de consultation médicale peut se traduire par des maladies beaucoup plus graves telles que l’artériosclérose associée à l’hypertension, des maladies coronaires, cardiaques et le diabète. Une simple visite chez le médecin pour déterminer le taux de testostérone dans le sang peut aider à déterminer si un traitement est requis et lequel serait approprié. 

La question se pose : doit-on avoir recours au traitements de testostérone pour traiter l’andropause ? Les avis sont mitigés à ce sujet. Des traitements de testostérone sont offert depuis environ une dizaine d’année et ont comme objectif d’améliorer la qualité de vie des patients en diminuant les symptômes. Les compagnies pharmaceutiques appuient le fait que la testostérone peut aussi repousser le processus de vieillissement chez l’homme.

Évidemment, il faut peser le « pour et le contre » du traitement de testostérone. Malheureusement, les bienfaits et les risques ne sont pas clairement établis et font toujours état d’essais cliniques et de recherches. Une des craintes liées à l’hormonothérapie à la testostérone chez les hommes est le risque d’accroître le cancer de la prostate ou encore le risque d’accident vasculaire cérébral chez les patients plus âgés. 

La décision de prendre des traitements hormonales ou non est une décision personnelle que plusieurs hommes devront prendre dans la période le l’on appelle « le retour d’âge ». Chaque homme est différent. Il est donc important pour avoir une meilleure qualité de vie à tous les niveaux de bien cerner le problème et voir à y remédier. Si des symptômes de l’andropause vous inquiète, consultez un professionnel de la santé et faite mesurer votre taux de testostérone sanguin. Il faut prendre de temps de s’informer pour bien vivre avec l’andropause tout en évitant de plus sérieux problèmes de santé.


ban