LE PROPÉCIA CONTRE LA PERTE DE CHEVEUX POURRAIT VOUS FAIRE PERDRE BEAUCOUP PLUS !

De plus en plus d’hommes sont touchés par la perte de leurs cheveux communément appelée calvitie ou alopécie. Les causes de ce problème sont multiples. On parle ici de gênes héréditaires, d’âge (vieillissement), de mauvaises habitudes ou encore de carences au niveau de l’organisme. De plus, une alimentation mal équilibrée, le stress, la fatigue, certaines maladies et le manque de fer et magnésium peuvent tous êtres des causes à effet. L’alopécie apparaît à tout âge c’est-à-dire aussitôt que 20 ans pour certains hommes mais d’après des études scientifiques, ceux-ci perdraient leurs cheveux autour de 30 ans à un pourcentage de 70%. Cette condition pour certains hommes est très gênante et incommodante. Bien qu’avoir un crâne chauve peut plaire à plusieurs, ce phénomène ne séduit pas la majorité d’où le besoin d’avoir recours à des traitements pour y remédier. Il existe des traitements pour contrer la perte de cheveux dont le Propecia, Proscar et Avodart connue sous les noms génériques de finastéride et dutastéride qui peuvent être une solution aux problèmes d’alopécie mais en contre partie peuvent causer d’autres pertes assez importantes. En effet, le Propecia, le Proscar et l’Avodart utilisés pour traiter la calvitie ainsi que certains problèmes de la prostate, seraient liés à des troubles de dysfonction érectile à long terme. 

Avodart Le risque de dysfonction érectile de ces traitements seraient selon certaines études assez faible – on parle ici de 1,4 pourcent des hommes qui ont pris ces médicaments et ont souffert de troubles érectile cependant, c’est troubles ont perdurés jusqu'à trois ans et demie après l’usage des traitements ce qui n’est pas une période négligeable. De plus 4,5 pourcent des hommes ayant utilisés ceux-ci ont développé des troubles de dysfonction érectile sur une plus courte période. 

Le Propecia est un traitement qui est conçu pour réduire le taux de dihydrotestostérone (DHT) et renferme des molécules anti-androgènes qui réduisent la perte des cheveux cependant, la DHT est un métabolite biologiquement actif de la testostérone qui est une hormone sexuelle essentielle à la libido et la performance génitale de l’homme. Une carence à ce niveau perturbera inévitablement la sexualité de ce dernier. 

La finastéride représente une solution recherchée et confirmée comme étant efficace contre la calvitie. Une fois un traitement engagé, le médicament doit être pris régulièrement voir qotidiennement pour qu’il soit à sa pleine efficacité. Si l’on arrête le traitement la chute de cheveux reprendra de nouveau. Il faut donc comprendre que ce traitement est un traitement qu’on ne pourra arrêter une fois la chevelure retrouvée – il faudra continuer celui-ci pour garder son effet bénéfique. 

Il faut prendre en considération les bénéfices du médicament versus les risques qu’il peut apporter. La mise en lumière des risques de troubles sexuels qui peuvent être causés par ce médicament ne doivent surtout pas être pris à la légère. Une sexualité satisfaisante est essentielle à une vie saine et épanouie – une chevelure fournie … un peu moins.


ban